Le chiffre de l'IEM

562 milliards

Alors que le rapport de Gilles Carrez souligne une perte en recettes fiscale liée aux niches fiscales de 100 à 120 milliards sur la période 2000-2009, les déficits cumulés sur la même période s’élèvent à 562 milliards. De quoi relativiser le discours selon lequel l’endettement de la France serait principalement dû à des «cadeaux fiscaux».

Source : Déficit des administrations publiques au sens de Maastricht, Insee.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Voir aussi

Fermer
  • 11%

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer