Le chiffre de l'IEM

562 milliards

Alors que le rapport de Gilles Carrez souligne une perte en recettes fiscale liée aux niches fiscales de 100 à 120 milliards sur la période 2000-2009, les déficits cumulés sur la même période s’élèvent à 562 milliards. De quoi relativiser le discours selon lequel l’endettement de la France serait principalement dû à des «cadeaux fiscaux».

Source : Déficit des administrations publiques au sens de Maastricht, Insee.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer