Le chiffre de l'IEM

150

Un problème majeur [en France] demeure celui de la persistance de la fermeture des professions réglementées. Ces professions, dont le site de la Commission recense plus de 150 pour les grands pays européens – Allemagne, France et Italie – se heurtent encore à la non reconnaissance des qualifications par les pays voisins, ou bien à des réglementations qui maintiennent ces professions largement fermées. Cela concerne, entre autres, les professions médicales, légales/comptables, et l’artisanat. Ainsi, un médecin espagnol ou un comptable italien n’a pas le droit d’exercer ailleurs en Europe sans passer par des procédures compliquées de reconnaissance de ses qualifications. Une entreprise artisanale alsacienne ou lorraine ne peut opérer outre-Rhin.

Source : « Commerce extérieur, refuser le déclin », Institut Montaigne, juillet 2013.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer