Le chiffre de l'IEM

444 milliards

La Banque centrale européenne (BCE) détiendrait de la dette grecque, irlandaise et portugaise, pour un montant d’environ 340 milliards d’euros. Si on y ajoute les dettes « spéculatives » espagnole et italienne, ce chiffre grimpe à 444 milliards d’euros, soit un montant « équivalent aux PIB de la Finlande et de l’Autriche réunis ».

Source :A House Built on Sand? The ECB and the hidden cost of saving the euro,” Open Europe, juin 2011.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Voir aussi

Fermer
  • 11%

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer