2021Vidéos

BSmart – Baisser les impôts de production pour renouer avec la croissance

BSmart –  L’interview de Nicolas Marques (Institut Molinari) par Stéphane Soumier du 05/01/2021

La France est un ancien pays riche qui s’appauvrit lentement. Il faut accepter de l’intégrer et d’en tenir compte, sans penser que l’envol de l’endettement public restera un non sujet indéfiniment. Un État qui vit à crédit pour assumer ses déficits récurrents est un État fragile et dépendant. Vivre à crédit, c’est vivre dangereusement, c’est obérer son autonomie.

L’enjeu n’est pas aujourd’hui d’augmenter les dépenses ou de favoriser des plans d’investissements publics, mais d’alléger la fiscalité de production pesant sur nos entreprises. Cette sur-fiscalité nuit à la création de richesse, empêche la résorption du chômage et des déficits. Le répit que nous avons grâce aux taux d’intérêts négatifs et aux plans de relance doit avant tout servir à cela. Préparer l’avenir, c’est supprimer les fiscalités nuisant au développement économique.

Etiquettes

Nicolas Marques

Voir tous les articles de Nicolas Marques

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer