A la UneRadios

Une remise à plat risquée du partage mondial de l’impôt

L’OCDE a présenté hier son projet de taxation au niveau international. On n’est plus simplement dans le périmètre des simples GAFA. Toutes les grandes entreprises qui font du chiffre d’affaires via Internet pourraient être concernées. La France va-t-elle vraiment faire une bonne affaire? A-t-elle intérêt à pousser cette taxation sur le plan international? Entrevue avec Nicolas Marques, directeur général de l’Institut économique Molinari, diffusée dans le cadre de l’émission Le focus Éco, sur les ondes de Radio Classique.

Etiquettes

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer