Le chiffre de l'IEM

2013

C’est la date à laquelle la Commission européenne souhaite désormais que le déficit public français revienne dans la limite de 3% du PIB. Les pouvoirs publics français, qui obtiennent une prolongation d’un an par rapport à la précédente date butoir négociée avec la Commission, souhaitaient disposer d’encore plus de temps. François Fillon a en effet annoncé qu’il présenterait une stratégie pour ramener le déficit, attendu en 2010 au niveau record de 8,5% du PIB, sous les 3% «à l’horizon de 2014». Dans le même temps, Berlin s’attend à un déficit de 6% du PIB en 2010, ramené à 3% dès 2013.

Source: Euroactiv

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Voir aussi

Fermer
  • 11%

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer