Le chiffre de l'IEM

Environ 90% / Nearly 90%

Selon des chercheurs de la Réserve fédérale de Minneapolis, dans 90% des cas les périodes de déflation n’ont pas entraîné de dépression. Cela ne tient pas compte de la crise des années 30 et englobe 17 pays sur une période de plus de 100 ans. Dans le cas de la France et des États-Unis, la période étudiée va de 1820 à 2000.

Source : Andrew Atkeson et Patrick J. Kehoe, «Deflation and Depression: Is There an Empirical Link?», American Economic Review, vol. 94 / num. 2, mai 2004, p. 99-103.

* * * * *

According to researchers from the Federal Reserve Bank of Minneapolis, 90% of deflation periods didn’t end in depression. The findings are based on the data for 17 countries and for more than 100 years. They don’t take into account the Great Depression. For France and the United States, the period goes from 1820 to
2000.

Source: Andrew Atkeson and Patrick J. Kehoe, “Deflation and Depression: Is There an Empirical Link?,” American Economic Review, vol. 94 / no. 2, May 2004, pp. 99-103.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Voir aussi

Fermer
  • 11%

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer