Le chiffre de l'IEM

Moins de 8 %

En 1998, le pourcentage des Français les plus aisés a perçu moins de 8% des revenus. À titre de comparaison, le pourcentage des Français les mieux lotis touchaient, en 1900, 19% des revenus. Contrairement aux idées reçues, les inégalités se sont donc sensiblement résorbées sur la longue période.

Source : Thomas Piketty, « Income Inequality in France, 1901–1998 », Journal of Political Economy, 2003, vol. 111, no. 5.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer