2021Vidéos

BSmart – Halte à l’entreprise bashing

BSmart – Late & Smart du 21/05/2021

Un tour d’horizon des actualités économiques, avec Guillaume Dubois (BSmart) et Guillaume Richard, président de O2 (services à la personne) et Nicolas Marques, Directeur général de l’Institut économique Molinari.

Prétendre que Doctolib est hégémonique, comme vient de le titrer le journal Le Monde, n’a pas de sens. La France a seulement 12 grandes Start Up (Licornes) sur 700. On en manque cruellement et l’on devrait se réjouir de l’essor de Doctolib.

Pointer du doigt Total, en prétendant que cette entreprise n’en fait pas assez pour le climat, tout en passant sous silence les programmes innovants développés par cette grande entreprise française n’est pas équitable.

Prétendre que les entreprises évitent systématiquement l’impôt n’est pas factuel. Même les GAFAM, accusés systématiquement d’échapper à l’impôt, ont une contribution significative, avec 33 milliards de dollar d’impôts sur les bénéfices au titre du dernier exercice dans le monde, un taux d’imposition en ligne avec la fiscalité des grandes entreprises. Cette fiscalité, parfois présentée comme épargnant les ménages, rejaillit in fine sur ces derniers. Ce sont en effet les consommateurs, les salariés et les actionnaires qui paient la fiscalité transitant par les entreprises, avec des produits plus chers, des progressions de salaires ou de cours boursiers moindres.

Etiquettes

Nicolas Marques

Voir tous les articles de Nicolas Marques

Vous pourrez aussi aimer

Voir aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer