2020FrançaisVidéos

BFM Business – Le consommateur paiera le plan de relance européen

BFM Business – Business Inside du 22/07/2020, comment financer le plan de relance européen ?

11 minutes d’échanges entre Stéphane Pedrazzi et Nicolas Marques, directeur général de l’Institut économique Molinari sur l’incidence fiscale du plan de relance européen.

« Ce n’est pas le contribuable français qui le paiera », a assuré Emmanuel Macron. Le plan de relance économique de l’Union européenne de 750 milliards d’euros sera officiellement financé par des recettes fiscales propres à l’UE, notamment des taxes imposées sur de « grands acteurs internationaux », a déclaré le chef de l’Etat français.

Nicolas Marques, explique que dans les faits la réalité sera différente. Ce sont les consommateurs et, accessoirement, les salariés et les actionnaires qui paieront ces nouvelles taxes. Comme le constatait Jean-Baptiste Say dès les années 1800, « Tout impôt est une charge que le contribuable cherche à rejeter sur les autres membres de la société ». Pour l’industriel et économiste « l’impôt que le producteur est obligé de payer fait partie de ses frais de production (…) il faut bien qu’il augmente le prix de ses produits ; et de cette manière fasse supporter au moins une forte partie de l’impôt à ses consommateurs ».

Aussi, la montée en puissance de la fiscalité européenne n’est pas une bonne nouvelle pour les consommateurs français. Des taxes européennes vont accroître le prix des biens et services, ce qui réduira leur pouvoir d’achat.

Or les français subissent déjà une fiscalité très significative, directement (par l’intermédiaire des charges sociales, de l’impôt sur le revenu ou de la TVA comme le montre notre dernière étude) et indirectement (par l’intermédiaire des impôts de production et de l’impôt sur les sociétés, répercutés sur les consommateurs, salariés et actionnaires).

Etiquettes

Nicolas Marques

Voir tous les articles de Nicolas Marques

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer