2021Vidéos

Capitaliser collectivement, le débat est rouvert

BFM Business 07/09/2021, Les Experts

Nicolas Doze (BFM) explique tout le bien fondé de la proposition conjointe de l’Institut économique Molinari et de CroissancePlus : mettre en place une capitalisation collective dans le secteur privé, financée par une cotisation de 2% sur les salaires, neutre pour la compétitivité et les salaires moyennant une des impôts de production et fiscalités sur les salaires.

Mathieu Plane (OFCE) pense que cela mérite d’être discuté. Il précise qu’il y a déjà beaucoup d’épargne (assurance-vie…), en soulignant qu’elle est malheureusement mal orientée.

Jérôme Dedeyan (Mon partenaire patrimoine) pense que c’est une très bonne idée de baisser les impôts de production pour mettre en place une couche de capitalisation. Il préférerait en revanche, qu’au lieu de mettre en place une capitalisation collective, on favorise le développement des plans d’épargne retraite PACTE.

Denis Payre (Nature & People First) pense, lui aussi, qu’une dose significative de capitalisation manque à l’économie française.

A noter que CroissancePlus et l’Institut économique Molinari proposent de renforcer l’attractivité des plans d’épargne retraite PACTE, en rendant leur fiscalité plus intéressante en revenant sur le forfait social.

Pour autant, la mise en place d’une capitalisation collective dans le privé sur le modèle de l’ERAFP est prioritaire. Les plans d’épargne retraite PACTE (héritiers des PERP, articles 83 et PERCO) ne sont pas des substituts. La capitalisation collective est la seule à permettre une montée en puissance immédiate de l’épargne retraite, auprès de tous les salariés, avec une démarche optimisée en termes de performances (absence de frais de distribution, cadre réglementaire moins contraignant que les produits PACTE, pouvoir de négociation fort auprès des gestionnaires d’actifs…). Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de concurrence, les gestionnaires d’actifs étant mis en concurrence pour conseiller le régime et gérer l’épargne.

L’étude « Pour une réforme des retraites qui réponde aux enjeux français : Compétitivité, emploi, innovation avec la capitalisation pour tous » (88 pages) est disponible ici (lien). La synthèse (5 pages) est disponible ici (lien).

Vous pourrez aussi aimer

Voir aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer