2018Articles

Petite histoire des révoltes fiscales (1/16): «Oies, vaches et pigeons: la basse cour…»

=https://www.lopinion.fr/edition/economie/petite-histoire-revoltes-fiscales-1/16-oies-vaches-pigeons-basse-cour-155419

Créer une contribution qui soit volontaire et en même temps obligatoire relève d’un art si français pour l’art de plumer l’oie. Cela corrobore une inventivité fiscale qui explique pourquoi la France est l’un des pays d’Europe les plus taxés et celui où le jour de libération fiscale intervient le plus tardivement. En 2017, celui-ci a eu lieu le 24 juillet contre le 11 avril pour l’Irlande. Voilà qui rappelle l’autre mot de Georges Clemenceau : « La France est un pays merveilleux : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts. »

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer