2017Articles

Un paradoxe français : pourquoi la concurrence survit dans des secteurs très régulés

https://www.institutmolinari.org/un-paradoxe-francais-pourquoi-la,2982.html

Je pense que si la France va moins mal qu’on le dit souvent, c’est sans doute parce que notre pays a su préserver un degré de concurrence institutionnel important dans des domaines clés. Bien que souffrant d’un étatisme très lourd, notre pays parvient à ménager des espaces de diversité et de concurrence, notamment dans l’éducation et la santé.

L’Institut économique Molinari

Voir tous les articles de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer