Nos contributeurs

Cécile Philippe

Présidente de l'Institut économique Molinari

Cécile Philippe a un doctorat ès sciences économiques de l’Université Paris-IX Dauphine.

C’est au sein d’un think tank américain qu’elle a terminé sa thèse portant sur les théories de l’information et l’émergence d’un marché de l’information sur Internet. De retour en Europe, elle a crée en 2003 l’Institut économique Molinari, dont elle assure depuis la direction.

Elle intervient régulièrement dans les médias sur des questions de politiques publiques. Auteur d’un grand nombre d’articles publiés dans des journaux aussi bien francophones qu’anglophones, elle publie fréquemment en France dans La Tribune, Les Echos et Phébé (Le Point). 

Elle a publié en 2007 un livre intitulé «C’est trop tard pour la terre» aux Éditions JC Lattès puis, en 2014, Trop tard pour la France? Osons remettre l’État à sa place, aux Éditions Manitoba/Les Belles Lettres. Ella a aussi participé en 2015 à l’ouvrage collectif 50 Matinales pour réveiller la France, aux Éditions Manitoba/Les Belles Lettres.

Elle est membre de la Société du Mont Pèlerin.

Cécile Philippe holds a doctorate in economics from Paris-IX Dauphine University and a Diploma in Advanced Studies in business management in developing countries. At a think tank in the United States, she completed her thesis on information theories and the emergence of a market for information on the Internet. Back in Europe, she created the Institut économique Molinari in 2003 and has headed the Institute since then.

She is frequently interviewed on public policy matters on the radio and on television. She is the author of numerous newspaper articles published in French as well as in English. Her first book, titled “C’est trop tard pour la terre” (It’s too late for the Earth), was published by Éditions JC Lattès. 

Photographie haute résolution

Cécile Philippe

Voir tous les articles de la présidente de l'IEM

Vous pourrez aussi aimer

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer