2010


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

Une étude appelle à lever les obstacles qui « étouffent » l’essor du secteur PNL

vendredi 6 août 2010.

rien

06.08.10 - 15:31 - HOSPIMEDIA |

Doté d’« une structure moins rigide » que le secteur public hospitalier et pourvu d’« une gestion moins dispendieuse », le secteur Privé non lucratif (PNL) doit cependant faire face à une série d’« obstacles » qui « étouffent » son développement, souligne Valentin Petkantchin, chercheur associé à l’Institut économique Molinari (IEM), dans une Note économique : différentiel de charges sociales, report de charges… Au final, cette « souplesse » s’est « paradoxalement » transformée en handicap, estime l’auteur, engendrant une diminution du rôle du PNL dans le système de soins et favorisant de fait l’expansion et la place relative de l’hôpital public.

Aussi, s’il entend réellement réformer le système de santé français, l’État devrait étudier l’alternative qu’offrent ces établissements, « généralement ignorés » quand bien même ils s’avèrent, ajoute le chercheur, davantage susceptibles de s’adapter aux futurs besoins de santé. Pour étayer ce constat, Valentin Petkantchin se base sur les cas alsaciens et hollandais, pour lesquels le PNL est particulièrement présent.




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal