Dans la revue Phébé


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

Le rôle crucial des gènes dans la réussite scolaire

par Cécile Philippe
jeudi 27 septembre 2018.

rien

Cécile Philippe, directrice générale de l’IEM, contribue régulièrement à la revue internationale d’idées de langue française Phébé. Il s’agit d’un magazine du journal Le Point qui vise à éclairer.

Dans la mythologie grecque, Phébé (« la brillante ») était la Titanide de la lumière. Phébé offre un panorama unique de la pensée mondiale. Phébé est alimentée par un réseau de correspondants sur les cinq continents. Leur rôle est d’identifier les publications universitaires les plus originales - livres, articles, rapports de think tanks, conférences - et de les restituer dans des articles accessibles pour le public éclairé. Laetitia Strauch-Bonart, basée à Londres, en assure la coordination éditoriale.

Pour plus d’information : https://phebe.lepoint.fr/qui-sommes-nous
Disponible sur abonnement : https://phebe.lepoint.fr/faq


Son dixième article a été publié dans le n°62 du 22 septembre 2018 (États-Unis : La résurrection des villes). Il s’agit d’une recension de l’étude Differences in exam performance between pupils attending selective and non-selective schools mirror the genetic differences between them , des auteurs Emily Smith-Woolley et al. (npj Science of Learning (2018)3:3, 23 mars).

Le rôle crucial des gènes dans la réussite scolaire (sur abonnement)
L’inégalité scolaire est un sujet très controversé qui suscite des débats passionnels quant aux causes à incriminer. En particulier, comment expliquer que les élèves des écoles sélectives obtiennent systématiquement de meilleurs résultats que les autres. Une réponse immédiate est de penser que les premiers sont privilégiés, en particulier du fait de leur classe sociale. Les classes favorisées investiraient davantage dans l’éducation de leurs enfants, elles y consacreraient davantage de ressources, ce qui offrirait davantage d’opportunités à leur progéniture qui dès lors obtiendrait de meilleurs résultats.

Le lien entre excellence scolaire et type d’école est ainsi en général considéré sous le prisme de l’influence de l’environnement. Les auteurs de l’étude publiée récemment dans npi Science of Learning remettent en question cette vision des choses. Ils montrent qu’un facteur absolument déterminant dans la sélection à l’école comme dans les résultats scolaires est la génétique. Ce faisant, ils montrent que le type d’école importe peu dans les résultats scolaires qui eux dépendent grandement des gènes des élèves.




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal