Sur le site de l’IEM


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

Le paquet neutre arrive en France

vendredi 20 mai 2016.

Textes d’opinion et études de l’IEM publiés de 2013 à 2015.

rien

À partir de ce vendredi 20 mai, les fabricants ne peuvent produire que des paquets sans logo, sans couleur distinctive, et avec une photo-choc. Cet emballage n’est cependant pas encore disponible dans les bureaux de tabac. Les industriels ont six mois pour écouler leurs stocks de paquets classiques. Dès le 20 novembre, seuls les paquets neutres pourront être livrés aux buralistes. (francetv)

Voici quelques articles publiés par l’IEM à ce sujet :


14 février 2013
L’emballage neutre : destructeur et contre-productif, selon une nouvelle étude de l’Institut économique Molinari (IEM)

Au nom de la santé publique, les pouvoirs publics multiplient les réglementations qui limitent les entreprises dans l’utilisation de leurs marques. Un nombre croissant de produits – tabac, mais aussi alcool et différents produits alimentaires – sont déjà dans le collimateur.

L’Australie est ainsi le premier pays à avoir introduit un paquet « neutre » en décembre 2012. La France étudie le sujet tandis que les instances européennes discuteront de la chose dans le cadre de la révision de la directive sur les produits du tabac.

Le contrôle des marques concerne déjà d’autres produits comme les boissons alcoolisées en Thaïlande des aliments jugés trop gras ou trop sucrés au Royaume-Uni et en Australie.

Or, les marques jouent un rôle économique essentiel sans pour autant que leur instrumentalisation politique soit une garantie de meilleure santé.

Lire le communiqué de presse…

Lire l’étude…


23 mai 2013
Du danger d’effacer les marques

En cette période de crise économique durable et de scandales divers et variés, la réputation d’une entreprise est primordiale. Elle se construit au fil du temps, à coup d’investissements, d’innovations et de bons produits. Un défi mal géré et des années de travail peuvent s’envoler. C’est ce qu’exigent les consommateurs et cela fait partie de la vie de l’entreprise. Dans ce contexte, la tendance des pouvoirs publics à vouloir restreindre le champ d’action des marques est préoccupante. Plusieurs nouvelles réglementations ont vu le jour au cours des dernières années pour des raisons sanitaires. Elles visent à imposer des images-chocs, voire des messages ou des emballages génériques aux entreprises. À première vue cela semble relever du bons sens. Pourtant ces contraintes réglementaires réduisent les moyens et les incitations des entreprises à gérer au mieux leurs marques, pour in fine mieux répondre aux exigences des consommateurs, y compris en matière de sécurité alimentaire.

Lire le texte d’opinion…


26 mars 2015
L’e-cigarette plus efficace que le paquet neutre

Les ventes de cigarettes ont diminué de 3,4% en volume en 2012, de 7,6% en 2013, et de 5,3% en 2014. Ces baisses inespérées sont en partie imputables à l’e-cigarette mais aussi à la hausse des transactions illégales qui représentent près de 25% du marché. Cependant, le nombre de fumeurs réguliers reste assez stable en France : entre 2010 et 2014, il est passé de 29,1% à 28,2% de la population entre 15 et 75 ans. Ces chiffres récalcitrants semblent déterminer la stratégie anti-tabac du gouvernement qui consisterait à inaugurer une politique encore plus agressive en appliquant la directive européenne de février 2014 qui prévoit, notamment, l’imposition du paquet neutre.

Lire le texte d’opinion…


9 avril 2015
Méfions-nous des sirènes du paquet neutre

Le projet de loi santé actuellement en discussion comprend notamment des mesures anti-tabac comme l’interdiction de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans ou le paquet neutre. Le concept du paquet générique vise à interdire aux compagnies d’utiliser des représentations graphiques (logo, dessin, couleur ou tout autre signe distinctif) faisant référence à une marque et permettant de différencier leurs produits. Il peut aussi – comme c’est déjà le cas pour le tabac – imposer sur une grande partie de l’emballage des images-choc ou des messages sanitaires. Alors que l’idée fait son chemin dans le cas des cigarettes (Australie, France, UK), force est de constater que la tendance ne se limitera sans doute pas aux produits du tabac. Or, en matière de marque, la neutralité est une aberration économique.

Lire le texte d’opinion…




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal