Notes et cahiers de recherche


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

Le défi du pétrole bon marché

par Xavier Méra
mardi 29 novembre 2005.

Note économique / Novembre 2005

rien

Les « records historiques » se succèdent, nous dit-on régulièrement depuis quelques mois au sujet des prix du pétrole. Il est vrai que la hausse récente est spectaculaire, même si la prise en compte de la hausse générale des prix survenue ces trente dernières années tempère quelque peu ce constat alarmant. Le record enregistré en 1980 lors du second choc pétrolier n’a pas encore été atteint.

C’est à raison que le phénomène est considéré comme préoccupant puisque l’énergie à bas prix est un facteur de prospérité. Cependant, il suscite des réactions contradictoires. L’une promeut une mobilisation politique pour lutter contre cette hausse. C’est celle qui a inspiré en France et aux États-Unis les menaces récentes de taxation exceptionnelle contre les compagnies pétrolières. L’autre prophétise la fin de l’ère du pétrole et de la civilisation telle que nous la connaissons et laisse ainsi entendre qu’une hausse continue de son prix est inévitable.

Mal fondées, ces réactions se fondent sur des diagnostics erronés, proposent des remèdes qui n’en sont pas et risquent tout au contraire d’alourdir la facture des consommateurs. Les politiques actuelles que certains se proposent de renforcer, telles que la taxation à près de 80% du Super en France, ne peuvent que rendre les prix plus élevés. Elles sont le principal obstacle au défi de l’énergie bon marché. Une véritable baisse des prix n’est possible que par la levée des restrictions gouvernementales à la production.



Documents
Note économique
Type : PDF (287 ko)
Mis à jour le : 29 novembre 2005

Communiqué de presse
Type : PDF (47.2 ko)
Mis à jour le : 29 novembre 2005

note20055fr-2.pdf
Type : PDF (287 ko)
Mis à jour le : 6 novembre 2009




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal