Notes et cahiers de recherche


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

La vente liée et l’intégration des produits nuisent-elles aux consommateurs ?

mardi 28 mars 2006.

Note économique / Mars 2006

rien

La firme Microsoft est depuis deux ans sous le coup d’une condamnation pour « abus de position dominante ». Comment se fait-il que la Commission européenne, réputée chantre du « tout marché », se soit lancée dans une telle bataille ? Loin de considérer l’instauration du marché libre comme le meilleur moyen de faire prévaloir les intérêts des consommateurs sur les intérêts particuliers des producteurs, la Commission considère que les « forces du marché » doivent être canalisées. Lorsqu’une firme est en position dominante, elle peut exclure des concurrents grâce à des pratiques dites restrictives, telles que la vente liée ou l’intégration de plusieurs produits en un seul « package ». Une firme saisissant de telles opportunités nuit au consommateur en le privant des solutions plus satisfaisantes que lui auraient proposées les concurrents ainsi exclus.



Documents
Note économique
Type : PDF (323.8 ko)
Mis à jour le : 28 mars 2006

Communiqué de presse
Type : PDF (36.3 ko)
Mis à jour le : 28 mars 2006




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal