Articles d’intérêt


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

La France ultra-libérale ? Un fantasme

mardi 4 novembre 2014.

Article d’Olivier Auguste publié le 3 novembre 2014 dans l’Opinion.

rien

Pas une semaine sans qu’un politique, à gauche ou à droite, n’attaque le libéralisme, coupable de saper notre modèle. Lubie  : jamais la France n’a été autant socialisée. C’est bien le problème.

Après Martine Aubry, Noël Mamère ou Aurélie Filippetti, Marine Le Pen, le week-end dernier : politiques, mais aussi syndicalistes ou médias, ils sont nombreux à voir des libéraux partout aux commandes en France. Ou, pire encore, des néolibéraux et des ultralibéraux. Pourtant, les indices de l’omniprésence de l’État dans l’économie sont toujours aussi nombreux, avec une dépense publique qui atteint 57% du produit intérieur brut et une production de normes et de règlementations diverses qui n’a jamais été aussi élevée. Enquête.

Extrait : …cette propension à voir du libéralisme partout en France ne résiste pas à l’examen des faits, bien au contraire. « La France pense être dans une économie de marché respectant les droits de propriété des uns et des autres sur ce qu’ils produisent, mais les chiffres montrent que le poids de la sphère publique est maintenant supérieur à celui de la sphère privée », rappelle l’économiste Cécile Philippe, qui dirige l’Institut Molinari, dans son livre Trop tard pour la France ? Osons remettre l’État à sa place (Manitoba-Les Belles lettres).

Lire la suite sur le site de l’Opinion (article réservé aux abonnés)…




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal