Brèves de l’IEM

L’IEM s’attaque à la blogosphère ! Deux blogs accueillent déjà nos réactions à l’actualité sur les sites du Journal du Dimanche et du journal La Provence. Proposés à leurs lecteurs, nous vous invitons à les découvrir à votre tour !



Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

La France, le pays européen le plus accro à l’endettement

par Nicolas Marques
mercredi 10 mars 2010.

Brève publiée le 10 mars 2010 sur le site du Journal du Dimanche.

rien

Mardi, le 9 mars, l’agence de notation Fitch Ratings a mis en garde la France qui doit émettre 454 milliards d’euros de dette en 2010, en l’appelant à prendre des mesures de réduction des déficits faute de quoi sa notation risquerait d’être dégradée.

« Les pays dotés de notes de crédit élevées doivent faire état de plans de consolidation budgétaire plus crédibles et plus robustes en 2010 pour soutenir la confiance dans la robustesse de leurs finances publiques à moyen terme », a déclaré Brian Coulton. Selon l’économiste de Fitch Ratings qui s’exprimera à Paris, jeudi le 11 mars, la France comme le Royaume-Uni et l’Espagne « doivent énoncer des programmes plus crédibles cette année, étant donné le rythme de la détérioration des finances publiques et les difficultés auxquelles ils font face dans la stabilisation de la dette publique ».

Et d’ajouter que si tel n’était pas le cas leur notation actuelle « triple A », le maximum dont peut bénéficier un pays, pourrait leur être retiré. Une telle dégradation renchérirait le coût de l’argent pour la France, dont la dette deviendrait plus difficile à placer, aggravant ainsi ses problèmes budgétaires. Cela pourrait in fine aboutir à une crise de la dette souveraine.

Un risque à ne pas négliger pour le gouvernement français, qui a déployé des trésors d’ingénuité dans les dernières années pour limiter le coût de financement de sa dette et qui a pris la malheureuse habitude de rembourser ses dettes en en émettant d’autres. Les chiffres de Fitch montrent qu’il s’agit du pays européen qui aura le plus besoin d’émettre de la dette en 2010, devant l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne… et la Grèce.

Source : Fitch Ratings, présentation à Londres du 9 mars 2010.

Nicolas Marquès est chercheur associé à l’Institut économique Molinari.




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal