Notes et cahiers de recherche


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

De la « dénormalisation » à la nationalisation de l’industrie du tabac ?

par Valentin Petkantchin
mercredi 30 mai 2012.

Note économique

rien

Afin de réduire le tabagisme, la lutte anti-tabac a débouché sur une fiscalité de plus en plus lourde et un encadrement de plus en plus strict de la vente de cigarettes et de leur consommation. Si les pouvoirs publics continuent sur cette voie visant à « dénormaliser » l’industrie du tabac, la question de sa prohibition ou celle de sa nationalisation risquent de se retrouver tôt ou tard au centre du débat.

L’imposition d’un paquet « générique », en vigueur en Australie et ayant fait l’objet de propositions de loi notamment en France, correspond déjà ni plus ni moins à une « nationalisation » – qui cache son nom – de l’emballage des cigarettes. L’idée de nationaliser l’industrie du tabac paraîtra d’autant moins saugrenue que des groupes anti-tabac l’évoquent ouvertement et que c’est une vieille tradition en France.

Or, l’existence d’une industrie nationalisée du tabac n’est pas la solution aux problèmes de santé liés au tabagisme. Une telle mesure ne fera pas disparaître la consommation de tabac et elle est économiquement inefficace.

Lire la Note économique…

Lire le communiqué de presse…



Documents
De la « dénormalisation » à la nationalisation de l’industrie du tabac ?
Type : PDF (539.3 ko)
Mis à jour le : 30 mai 2012




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal