Suggestions de lectures


Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

50 matinales pour réveiller la France - Introduction

par Cécile Philippe
lundi 5 janvier 2015.

Introduction du livre 50 matinales pour réveiller la France (Manitoba/Les Belles Lettres, 2015)

rien

50 matinales pour réveiller la France
par Julien Damon, Christophe de Voogd, Gaspard Koenig et Cécile Philippe
Édition : Première édition
Support : Livre broché
Nb de pages : 226 p.
ISBN-10 : 2-251-89006-8
ISBN-13 : 978-2-251-89006-7
GTIN13 (EAN13) : 9782251890067

Commandez le livre : Les Belles Lettres | Amazon.fr | Amazon.ca | FNAC


INTRODUCTION

De septembre 2013 à juillet 2014, des chroniqueurs réguliers se sont succédé à l’antenne de Radio-Classique pour offrir aux Français des idées originales parfois décapantes et souvent iconoclastes à l’heure du petit-déjeuner. Présentées chaque matin par le journaliste Nicolas Pierron comme un « regard critique d’un intellectuel sur nos sociétés, leurs réussites et leurs travers », les chroniques ont porté sur des thèmes très variés allant de l’administration et la fonction publique à la famille, la société, les libertés publiques, en passant par l’entreprise, la fiscalité, l’Europe, etc.

Toutes ces idées neuves ont été sélectionnées avec la rédaction de radio classique pour capter l’attention d’un auditeur, avec des sujets nouveaux ou en revisitant des sujets traditionnels sous un angle neuf. Conçues pour un public néophyte, elles permettent d’aborder des sujets de fonds, sans pour autant être un spécialiste des domaines traités.

Ces idées n’ont pas vocation à proposer un ensemble de réformes cohérentes et définitives ; plutôt à inciter à la réflexion sur des sujets tantôt fondamentaux, tantôt mineurs ou anecdotiques.

Sélectionnées parmi plusieurs centaines d’entre elles, les chroniques rassemblées dans cet ouvrage ont un objectif clair : faire des propositions de réformes plausibles et offrir des solutions à une société malade de ses institutions. Car les chroniqueurs ont ceci de commun d’œuvrer à la mise en œuvre de solutions favorables à la prospérité de tous. Au sein d’instituts ou de think tank, ils recherchent des moyens pour que la France retrouve un visage souriant.

Ainsi, pour éviter des réunions inutiles, souvent douloureuses et coûteuses, l’un d’entre eux propose de faire les réunions debout et ainsi éviter des réunions assises trop longues et ennuyeuses. Un autre suggère de faire l’impasse sur le millier de cérémonies de Nouvel An.

Face au déficit des finances publiques, une autre idée serait de créer un label 100% sans financement public qui permettrait de récompenser les projets associatifs faisant l’effort de fonctionner sans subventions publiques. Revenir sur le compte pénibilité faciliterait certes la vie des entreprises mais plus encore permettrait de redonner un peu d’oxygène à un marché du travail en panne, plus destructeur d’emplois que créateur.

L’Europe n’est pas en reste avec plusieurs idées qui visent à réveiller des institutions un peu vieillissantes et surtout mal comprises. Par exemple, l’organisation rapide dans tous les pays membres d’un référendum sur l’appartenance à l’Union européenne pourrait redonner cette « respiration démocratique » que tant de personnes appellent de leurs vœux.

Pour embrasser les questions sociales, les chroniqueurs n’hésitent pas à se pencher sur des expériences étrangères ou à relire Jaurès pour sauver nos retraites. En effet, dans l’Humanité de 1909, il y expose comment la capitalisation peut constituer « un gage plus certain, une base plus solide » pour l’assurance retraite. Canadienne au départ puis importée aux Pays-Bas, l’idée de donner à des SDF une mission de nettoyage de l’espace public contre 5 bières, ½ paquet de tabac, un repas chaud et dix euros par jour est une réussite. À condition en France de remplacer la bière par le vin, évidemment.

Enfin, il ne faudrait pas oublier les ados qui ont du mal à se lever le matin et à passer le permis. D’où deux autres idées, l’une consistant à décaler de deux heures les horaires scolaires de ces adolescents au rythme biologique particulier, l’autre à supprimer le monopole des auto-écoles dont le bilan est peu enviable : taux d’échec de 45% à l’examen du permis de conduire, délais d’attente décourageants, prix moyen exorbitant (entre 1 000 et 2 000 €).

Ces 50 idées balaient le paysage social, économique, culturel français à coup de propositions qui au-delà de leur caractère parfois anecdotique ou iconoclaste, apportent un éclairage sur le fonctionnement de nos institutions, portent un regard historique sur celles-ci et s’inspirent d’expériences étrangères originales. De quoi en faire de bonnes résolutions pour 2015.


TABLE DES MATIÈRES

Préface de Jean-Francis Pécresse : 4

Chapitre 1 - L’ÉTAT : RÉDUIT ET TRANSPARENT : 5
Idée n°1 : Organiser des cabinets ministériels de combat, par Julien Damon : 5
Idée n°2 : Privatiser les observatoires publics, par Julien Damon : 5
Idée n°3 : Parrainer un chercheur du CNRS, par Julien Damon : 6
Idée n°4 : La France doit faire défaut sur sa dette, par Gaspard Koenig : 6
Idée n°5 : Capitaliser les retraites de la fonction publique, par Cécile Philippe : 7

Chapitre 2 - L ’ÉCONOMIE : ENTREPRISE, ÉNERGIE ET EMPLOI : 8
Emplois : 8
Idée n°6 : Le crédit de droit de mutation afin de favoriser l’utilisation efficiente du parc immobilier et lutter contre le chômage, par Cécile Philippe : 8
Idée n°7 : Class Action du travail, par Cécile Philippe : 9
Entreprises : 10
Idée n°8 : Autoriser le riz doré pour lutter contre la malnutrition, par Cécile Philippe : 10
Idée n°9 : Supprimer les mentions « Fumer tue » / « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » / « évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé », par Cécile Philippe : 10
Idée n°10 : Réintroduire des SMIC locaux, par Julien Damon : 11
Idée n°11 : Remplacer la pénibilité par l’espérance de vie à la retraite, par Christophe de Voogd : 12
Idée n°12 : Pacte de responsabilité : créer un observatoire des contreparties de l’État, par Christophe de Voogd : 13
Energie : 13
Idée n°13 : Inventer une transition écologique sans interventionnisme, par Cécile Philippe : 13
Idée n°14 : Financer la transition énergétique par le gaz de schiste, par Christophe de Voogd : 14
Santé : 15
Idée n°15 : Incitons les médecins à se déconventionner, par Cécile Philippe : 15

Chapitre 3 - LA RÉPUBLIQUE : LOIS ET INSTITUTIONS : 16
Lois : 16
Idée n°16 : Pour des sunset clauses, par Gaspard Koenig : 16
Idée n°17 : Pour une pause législative, par Christophe de Voogd : 17
Idée n°18 : One in two out, par Cécile Philippe : 17
Idée n°19 : Remplacer le principe de précaution par la règle de prudence, par Christophe de Voogd : 18
Idée n°20 : Garantir non l’indépendance mais l’impartialité de la justice, par Christophe de Voogd : 19
Institutions : 20
Idée n°21 : Transférons l’Elysée au Château de Vincennes, par Gaspard Koenig : 20
Idée n°22 : En finir avec les cérémonies de vœux du Nouvel an, par Gaspard Koenig : 21
Idée n°23 : Droit de vote à 16 ans par Julien Damon : 21
Idée n°24 : Un feu d’artifice d’idées britanniques pour réformer la France, par Julien Damon : 22

Chapitre 4 - L’EUROPE : 22
Idée n°25 : Statut de la BCE contre réformes structurelles : pour un grand compromis franco-allemand, par Christophe de Voogd : 22
Idée n°26 : Pour une parité européenne : un Européen/un national sur les listes pour les élections européennes, par Christophe de Voogd : 23
Idée n°27 : Un référendum dans chaque pays membre sur l’appartenance à l’Union européenne, par Christophe de Voogd : 24
Idée n°28 : Produire un nouveau drapeau européen, par Julien Damon : 24
Idée n°29 : Pour une reconnaissance mutuelle des cadres règlementaires de l’Union européenne, par Cécile Philippe : 25

Chapitre 5 - LE CONTRIBUABLE : IMPÔTS ET DÉPENSES PUBLIQUES : 26
Fiscalité : 26
Idée n°30 : Transformer l’impôt en don, par Gaspard Koenig : 26
Idée n°31 : Instaurer un crédit d’impôt pour les dépenses imposées aux ménages et entreprises, par Cécile Philippe : 27
Idée n°32 : Créer le relevé annuel des impôts et charges, par Cécile Philippe : 27
Budget : 28
Idée n°33 : Rendre inéligibles les parlementaires responsables des déficits, par Gaspard Koenig : 28

Chapitre 6 - L’INDIVIDU : SOLIDARITÉS ET LIBERTÉS : 29
Social : 29
Idée n°34 : Refonder le travail social, par Julien Damon : 29
Idée n°35 : SDF : De la bière contre du travail social, par Christophe de Voogd : 30
Idée n°36 : Instaurer un revenu universel, par Gaspard Koenig : 30
Idée n°37 : Introduire une dotation en capital pour les jeunes en Europe, par Julien Damon : 31
Idée n°38 : Pour un plan d’accès total, par Christophe de Voogd : 32
Retraites : 32
Idée n°39 : S’inspirer de Jaurès pour réformer les retraites, par Cécile Philippe : 32
Libertés publiques : 33
Idée n°40 : Rouvrons les casinos à Paris, par Gaspard Koenig : 33
Idée n°41 : Supprimons les limitations de vitesse sur les routes, par Gaspard Koenig : 34
Idée n°42 : Créer des espaces « non-réglementé », par Cécile Philippe : 35
Idée n°43 : Vite un Speakers’ Corner en France, par Gaspard Koenig : 35

Chapitre 7 - LA SOCIÉTÉ : VIVRE-ENSEMBLE ET FAMILLES : 36
Familles : 36
Idée n°44 : Prévenir les séparations, par Julien Damon : 36
Idée n°45 : Privatiser l’institution du mariage, par Gaspard Koenig : 37
Société : 38
Idée n°46 : Créons le label « association sans financement public », par Cécile Philippe : 38
Idée n°47 : Laisser dormir les ados, par Julien Damon : 38
Idée n°48 : Faire les réunions debout, par Julien Damon : 39
Idée n°49 : Développer les toilettes publiques, par Julien Damon : 40
Idée n°50 : Abolir le monopole des auto-écoles, par Gaspard Koenig : 40

Biographie des auteurs : 42




Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal