Pour soutenir notre action :
Appuyer l'iem
Partager nos travaux :

Joignez notre groupe sur Facebook

Tous les textes
Laisser le marché gérer la transition écologique !
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 10 décembre 2013.

Rendre les universités vraiment autonomes
De quoi s’agit-il au juste ? Mais n’était-ce pas le but de la réforme des universités sous Nicolas Sarkozy que de redonner de l’autonomie aux universités ? Le but est de rendre les universités plus efficaces ? Alors que faut-il faire ? Et la concurrence, comment la créer dans un système aussi (...)

Les conséquences absurdes d’une méconnaissance scientifique
On observe un phénomène étonnant : l’opinion publique, globalement favorable à l’intervention de la génomique dans le domaine de la médecine, se montre beaucoup plus réticente lorsque ce même savoir est appliqué à l’agriculture. L’incohérence est regrettable, avance Hiroko Shimizu, économiste qui vient de (...)

Assouplir le SMIC pour lutter contre le chômage de longue durée
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 19 novembre 2013.

La France au bord de l’explosion / Réduction du budget militaire
La politologue Virginie Martin, l’économiste Cécile Philippe, le sociologue Jean Viard et la dessinatrice Coco reviennent sur l’exaspération sociale qui se cristallise autour de la personne du président Hollande, avant de discuter de la coupe qu’a subi le poste budgétaire de la défense dans le projet (...)

Le riz doré ou la lutte contre les déficiences en vitamine A
L’un des créateurs de cette variété de riz – Ingo Potrykus – avait la cinquantaine quand il commença à s’intéresser à la sécurité alimentaire. Âgé aujourd’hui de 80 ans, il ne désespère pas encore de voir un jour son riz accessible à la consommation humaine afin de lutter contre ce fléau dévastateur qu’est la (...)

Utiliser les OGM contre la malnutrition - Le cas du riz doré
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 5 novembre 2013.

L’essor du e-commerce
Débat diffusé le 4 novembre 2013 dans le cadre de l’émission « Le magazine de l’économie », sur les ondes de Radio RCF.

Travail du dimanche : les arguments à déconstruire pour dépolluer le débat
Contrairement à leur concurrent Bricorama, les magasins Leroy Merlin et Castorama viennent d’être autorisés à ouvrir le dimanche. Le Tribunal de commerce de Bobigny le leur avait pourtant interdit, ne serait-ce que le mois dernier. Ces affaires, à laquelle on peut ajouter l’interdiction frappant (...)

Le portage salarial, arme anti-chômage
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 29 octobre 2013.

Décentraliser la refondation de l’école
Chaque matin, dans « Des Idées Neuves », des professeurs, des directeurs de think tanks, des journalistes agitent, interrogent et bousculent notre système. Leurs projets de réformes inédites et iconoclastes pourraient inciter nos entreprises et nos institutions à imaginer un nouveau modèle (...)

Principe de précaution : des risques sous-estimés
Le recours au principe de précaution est devenu au cours des dernières années de plus en plus systématique notamment en Europe ou en France où il est inscrit dans la Constitution depuis 2005. Il est aujourd’hui admis que les interventions précautionnistes des pouvoirs publics peuvent s’avérer néfastes (...)

Les risques sous-estimés du principe de précaution
Les coûts du précautionnisme se chiffrent en millions de vies perdues, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé. Exemples avec le DDT, le Bisphénol A ou Mercedes Benz.

Le principe de précaution est-il compatible avec l’économie ?
Débat avec Valentin Petkantchin, économiste, chercheur à l’Institut économique Molinari ; Philippe Roch, ex-directeur de l’Office fédéral de l’environnement, et qui avait plaidé pour l’inscription du principe de précaution dans la Constitution genevoise ; Bernard Baertschi, philosophe, maître (...)

Rétablir la loi le Chapelier
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 15 octobre 2013.

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Smoking and tobacco controls
Ireland has the worst problem with tobacco smuggling of any country in Western Europe. Furthermore, according to the OECD, it has also seen the smallest reduction in smoking prevalence of any Western European country in the last twenty years. These two facts strongly suggest that the Irish (...)

Les risques sous-estimés du principe de précaution
Les coûts du précautionnisme se chiffrent en millions de vies perdues, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé. Exemples avec le DDT, le Bisphénol A ou Mercedes Benz.

Les risques sous-estimés du principe de précaution
Les coûts du précautionnisme se chiffrent en millions de vies perdues, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé. Exemples avec le DDT, le Bisphénol A ou Mercedes Benz.

Principe de précaution : des effets pervers sous-estimés
Le recours au principe de précaution (PP) est devenu au cours des dernières années de plus en plus systématique. Pourtant, il justifie des interventions non seulement néfastes sur le plan de l’économie et de l’innovation, mais aussi parfois dangereuses pour la santé et l’environnement. Loin de diminuer (...)

Fiscalité : l’idéologie à la manœuvre
L’urgence est au rééquilibrage des comptes publics. Il était relativement sensé de penser – dans un pays qui détient un record en matière de fiscalité – que la stratégie Hollande serait certes d’augmenter les impôts – une attente de son électorat –, mais qu’elle viserait aussi à tenter de redonner réellement (...)

Arrêtons de diaboliser le CO2
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 1er octobre 2013.

Génération E pour entreprendre - Un nouveau modèle de croissance
Pour son 3e Forum économique de Toulouse, la CCI de Toulouse a choisi le thème « Génération E pour Entreprendre ». En amont de ce grand rendez-vous de la rentrée, nous avons rencontré une dirigeante d’entreprise et une économiste, Véronique Morali et Cécile Philippe, pour évoquer avec elles l’évolution de (...)

Taxes alimentaires : le choc de simplification, c’est pour quand ?
Comme le souligne une enquête de l’Institut Molinari, « La mise en place de la fat tax s’est avérée être un casse-tête réglementaire pour les entreprises danoises qui y ont perdu en compétitivité ».

Vive les niches fiscales !
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique le 24 septembre 2013.

Fusionner les cotisations sociales salariales et patronales !
Chaque matin, dans « Des Idées Neuves », des professeurs, des directeurs de think tanks, des journalistes agitent, interrogent et bousculent notre système. Leurs projets de réformes inédites et iconoclastes pourraient inciter nos entreprises et nos institutions à imaginer un nouveau modèle économique. (...)

Augmenter les impôts, finalement plus efficace que baisser les dépenses : que faut-il penser de cette dernière « découverte » du FMI ?
Augmenter les impôts serait sept fois moins nuisible à l’économie qu’une coupe drastique des dépenses en phase de récession, si l’on se base sur une étude du Fonds monétaire international (FMI).

Fumer tue, manger, bouger... Supprimons les messages de santé publique !
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique.

G20 ou pas, pourquoi l’avenir de l’économie mondiale ne tient en réalité qu’à une décision de Barack Obama
Le président américain doit désigner prochainement le successeur de Ben Bernanke dont le mandat à la tête de la Banque centrale américaine se termine en janvier. En course : Lawrence Summers et Janet Yellen, deux visions économiques qui s’opposent au sein de (...)

Fonds de pension à la française
Chronique de Cécile Philippe, directrice de l’Institut économique Molinari, diffusée sur les ondes de Radio classique.

La « Fat Tax » en France
Chaque matin, dans « Des Idées Neuves », des professeurs, des directeurs de think tank, des journalistes agitent, interrogent et bousculent notre système. Leurs projets de réformes inédites et iconoclastes pourraient inciter nos entreprises et nos institutions à imaginer un nouveau modèle économique. (...)

Poco paro, más precariedad laboral
La primera consistía en un ranking del peso fiscal que soporta un sueldo medio alemán (un 53%) y el de sus socios con problemas de la zona euro (un 45% para España, un 31 % en Irlanda y un 20 % en Chipre), basado en cifras del Instituto Económico (...)

Le salarié belge travaille désormais pour lui
Le salarié moyen belge travaille désormais pour lui. Jusqu’hier, son travail servait à financer les dépenses publiques (obligations fiscales et sociales), selon le calcul établi par l’Institut économique Molinari (IEM).

8 août, le premier jour de liberté de l’année 2013 pour le travailleur belge
Depuis ce jeudi, le salarié belge est censé se réjouir de sa nouvelle liberté. En effet, selon l’institut économique bruxellois Molinari, ce jeudi 8 août était le premier jour de liberté, soit le premier jour où après avoir travaillé 220 jours pour l’Etat, le Belge peut enfin profiter de son argent pendant (...)

La libération fiscale, c’est maintenant
Ce 8 août serait le jour où le salarié belge n’a plus à payer impôts et charges sociales.

220 jours de travail pour tous, 145 jours pour soi
Ce jeudi 8 août, l’Institut économique Molininari, un think tank bruxellois, nous invite à faire la fête. Car ce serait le « jour de la libération fiscale et sociale » où nous avons fini de travailler pour remplir les caisses de l’État et où nous retrouvons notre liberté de faire ce que nous voulons de (...)

Le 8 août, lejour de notre libération fiscale
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

Salarié moyen : la Belgique taxe le plus
Le taux d’imposition du salarié moyen belge est de 45,06%. C’est le plus haut taux d’Europe. Juste devant les Français.

Dès ce jeudi 8 août, le Belge a fini de travailler pour l’État
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’au 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

België viert vandaag als laatste Europees land Tax Liberation Day
Ons land viert vandaag als laatste Europese lidstaat zijn Tax Liberation Day de fiscale bevrijdingsdag Belgische werknemers worden nog steeds zwaarder belast dan hun collega’s in andere landen klinkt het.

Tax Liberation Day nummer 2
België viert opnieuw Tax Liberation Day de kalender dag waarop een werknemer in theorie stopt met werken om belas tingen aan de staat te betalen en zijnof haar inkomen zelf mag houden.

Belg betaalt meeste belasting op loon
Dit jaar valt de ‘Tax Liberation Day’ in ons land drie dagen later dan in 2012. Dat blijkt uit een studie van New Direction en Institut économique Molinari, die op basis van gegevens van Ernst & Young de kalender opstellen.

Vanaf 9 Augustus Werken We Voor Onszelf
8 augustus was Tax Liberation Day (TLD), fiscale bevrijdingsdag : tot dan werkten/werken we voor de staat, vanaf 9 augustus voor onszelf. Dat berekenden New Direction en Institut économique Molinari.

België viert als laatste EU- land Tax Liberation Day
Het concept van de Tax Liberation Day werd enkele jaren geleden uitgedacht door denktanks New Direction - The Foundation for European Reform uit Brussel en Institut économique Molinari (IEM), uit Parijs en monitort de kalenderdag waarop een werknemer in theorie stopt met werken om belastingen (...)

Le Belge fête le « jour de la libération fiscale » ce jeudi
Ce jeudi, selon un think tank bruxellois, le salarié belge moyen aurait fini de travailler pour remplir les caisses de l’Etat et serait enfin libre de faire ce qu’il veut de ce qu’il gagne. Une occasion de faire la fête ? Ou de se demander - sérieusement - à quoi servent les taxes, impôts et (...)

Vandaag mag u uw loon houden...
Morgen is in ons land Tax-Liberation Day, de dag waarop de Belgische werknemer stopt met werken voor de staat. Vanaf morgen betalen we geen belastingen meer en mogen we onze inkomsten houden. Financieel expert Paul D’Hoore vertelt dat België de kampioen van de belastingdruk is. Wij zijn dus de (...)

Tax Liberation Day
Morgen is in ons land Tax-Liberation Day, de dag waarop de Belgische werknemer stopt met werken voor de staat. Vanaf morgen betalen we geen belastingen meer en mogen we onze inkomsten houden. Financieel expert Paul D’Hoore vertelt dat België de kampioen van de belastingdruk is. Wij zijn dus de (...)

Le salarié moyen beige travaillera jusqu’au 8 août pour payer les dépenses publiques
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’au 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

Le salarié belge est le plus fiscalisé de l’Union européenne
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’au 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

Tax Liberation Day
Dat is, zoals bekend, de dag van het jaar waarop je eindelijk voor jezelf mag werken. Al wat je in de dagen en maanden voordien verdiend hebt verdwijnt rechtstreeks in de zakken van de staat.

Vanaf morgen gee
Morgen is in ons land Tax-Liberation Day, de dag waarop de Belgische werknemer stopt met werken voor de staat. Vanaf morgen betalen we geen belastingen meer en mogen we onze inkomsten houden. Financieel expert Paul D’Hoore vertelt dat België de kampioen van de belastingdruk is. Wij zijn dus de (...)

Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour payer les dépenses publiques
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

Les salariés belges sont les plus taxés d’Europe
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour financer les dépenses publiques (obligations fiscales et sociales). La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young (...)

Belg betaalt meeste belasting op loon
Op donderdag 8 augustus ‘viert’ België als laatste lidstaat van de Europese Unie zijn ‘Tax Liberation Day’, de fiscale bevrijdingsdag. Belgische werknemers worden nog steeds het zwaarst belast in Europa én de belastingen nemen nog toe, meldt auditbedrijf Ernst & (...)

Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour payer les dépenses publiques
La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction Foundation. Le taux d’imposition réel du salarié belge moyen est désormais à 45,06% en 2013. C’est (...)

Les salariés belges les plus imposés de l’Union européenne
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

Immer mehr Luxemburger rutschen in die Armut !
Was ist den da los ? Vor einigen Tagen veröffentlichte das Institut Économique Molinari eine Studie zum Durchschnittseinkommen der EU Länder. Laut der besagten Studie liegt Luxemburg mit sagenhaftem Brutto- Durchschnittseinkommen von 57.219 Euro auf Platz drei der 27 Mitgliedsländer (...)

Le salarié moyen belge travaillera jusqu’au 8 août pour payer les dépenses publiques
La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction Foundation. Le taux d’imposition réel du salarié belge moyen est désormais à 45,06% en 2013. C’est (...)

Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour payer les dépenses publiques
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction (...)

Le salarié belge travaillera jusqu’au 8 août pour payer les dépenses publiques
Le salarié moyen belge travaillera jusqu’au 8 août pour financer les dépenses publiques (obligations fiscales et sociales). La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young (...)

Les salariés français travaillent-ils vraiment près de sept mois par an pour l’Etat ?
C’est une information qui a fait le buzz. L’Institut Molinari, libéral, avec le cabinet Ernst & Young, publiait à la mi-juillet une étude sur « le fardeau social et fiscal de l’employé moyen au sein de l’Union européenne ». Elle révélait qu’en France, il fallait travailler jusqu’au 26 juillet « pour (...)

Jour de libération fiscale : l’OFCE contre-attaque
L’économiste Henri Sterdyniak, de l’OFCE, conteste l’interprétation qui est faite des études de l’Institut Molinari […] sur le jour de libération fiscale. Il souligne notamment que l’Etat produit 18% du PIB et qu’une grande partie des prélèvements sont redistribués aux ménages (prestations, retraites, (...)

L’État Providence, ennemi de la prospérité
Appliquant la formule à l’ensemble des pays de l’Union européenne, l’institut Molinari a amplifié l’impact médiatique de cette forme d’étude. Réfléchissons donc à ce que signifie un tel calcul.

Pour l’OFCE, le jour de libération fiscale « n’a aucun sens »
Alors que l’Institut Molinari prend en compte les charges sociales patronales , salariales, l’impôt sur le revenu et la TVA pour déterminer la date du 26 juillet, Henri Sterdyniak estime que cette analyse « souffre malheureusement de trois défauts (...)

Pour qui travaillons-nous ? Variations sur un thème de Milton Friedman
Ainsi, donc, comme chaque année en juillet, certains instituts libéraux et certains journalistes reprennent-ils le thème du « jour de la libération fiscale ». L’Institut Molinari apporte le poids des cotisations sociales, de l’impôt sur le revenu et de la TVA au salaire super-brut du salarié moyen. (...)

Pour qui travaillons-nous ? Variations sur un thème de Milton Friedman
Ainsi, donc, comme chaque année en juillet, certains instituts libéraux et certains journalistes reprennent-ils le thème du « jour de la libération fiscale ». L’Institut Molinari rapporte le poids des cotisations sociales, de l’impôt sur le revenu et de la TVA au salaire super-brut du salarié moyen. (...)

Libération fiscale ou collaboration libérale ?
L’idée générale, c’est de démontrer, au terme de calculs compliqués qui ont vraiment l’air scientifiques, que les contribuables français travailleraient sept mois pour l’Etat, et ne commencent à profiter de leur travail que le 26 ou le 29 juillet, chaque année, enfin, faut voir, il y a des hésitations sur (...)

« Je n’y arrive pas ici, direction Luxembourg »
Un témoignage concret qui vient mettre en avant les disparités qui touchent patrons et salariés de sociétés implantées en Belgique. Selon les chiffres de l’institut économique Molinari, même si le royaume se place effectivement en tête du classement en termes de salaire annuel perçu, la donne change du (...)

Une hausse de salaire net de 100 euros coûte 230 euros à l’entreprise
Selon une récente étude de l’Institut économique Molinari, lorsque le salarié obtient 100 euros net d’augmentation par mois, l’employeur doit débourser 230 euros. Sur une année, 1.200 euros net d’augmentation de salaire correspond à un effort budgétaire de 2.760 euros pour l’entreprise française. Le taux (...)

Fardeau fiscal : calculer et comparer, c’est possible
Le Monde a contesté la pertinence du "jour de libération fiscale" en critiquant la méthode de calcul employée. Réponse de l’Institut économique Molinari.

Le salarié français moyen est le 2e plus coûteux d’Europe
230€, voilà la somme que doit dépenser un employeur en France pour que son salarié ait 100€ de pouvoir d’achat, selon une analyse de l’Institut économique Molinari. Seule la Belgique devance l’Hexagone en matière de coût salarial. L’Institut économique Molinari aurait difficilement pu choisir meilleur (...)

Le salarié français moyen est le 2e plus coûteux d’Europe
230€, voilà la somme que doit dépenser un employeur en France pour que son salarié ait 100€ de pouvoir d’achat, selon une analyse de l’Institut économique Molinari. Seule la Belgique devance l’Hexagone en matière de coût salarial.

Depuis vendredi, on travaille pour nous
Depuis vendredi, on travaille pour nous.

Vous pouvez maintenant travailler pour vous !
Michel Audiard, qui nous a quittés il y a trente ans, à une époque où les impôts étaient déjà élevés, mais pas aussi spoliateurs qu’aujourd’hui, serait affolé d’apprendre que les Français peuvent désormais commencer à travailler pour eux depuis le 26 juillet, si l’on en croit l’Institut économique Molinari, et (...)

Impôts : à partir d’aujourd’hui, vous travaillez pour vous et plus pour l’Etat
Salarié du privé, fonctionnaire, profession libérale, votre année se divise en deux parties. Celle qui sert à payer les prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations santé, retraite, etc) et celle qui sert à vos dépenses personnelles. Plusieurs associations en tirent un concept souvent décrié, (...)

Étude croisée sur les revenus, charges, impôts et taxes des salariés en Europe
En juillet, l’Institut Economique Molinari publiait les résultats de la 4e édition d’une vaste étude menée à l’échelle des 27 pays de l’UE intitulée « Fardeau social et fiscal de l’employé moyen au sein de l’UE ». L’objectif de cette étude est de comparer le fardeau fiscal et social qui pèse sur le salarié (...)

325ème semaine politique : de la nullité politique française
"La France est décidément un enfer fiscal pour les salariés. Selon l’institut Molinari qui a compulsé les données chiffrées fournies par Ernst and Young, son taux d’imposition réel est de 56,61 %."

Impôts : 26 juillet, jour de ’quille fiscale’ pour les Français !
Une étude réalisée par l’Institut Economique Molinari montre que la France reste l’une des championnes en Europe de la pression fiscale et sociale…

Doit-on se plaindre de la pression fiscale ?
En fin juillet, la presse se fait désormais l’écho d’une étude déterminant un « jour de libération fiscale ». Il s’agit du jour à partir duquel le travailleur œuvre pour lui-même (et non pour le fisc et assimilés) jusqu’à la fin de l’année.

Dépenses publiques : désinformation et manipulation !
Encore une étude qui présente les chiffres d’une façon très orientée et très contestable, ici concernant la dépense publique : une étude d’Ernst & Young et du (très libéral) institut Molinari, publiée le 24 juillet 2013 dénonce le "fardeau social et fiscal" qui pèse sur les salaires en (...)

Jour de libération fiscale : sept questions autour d’un indicateur biaisé
En France, en 2013, le calcul du "jour de libération fiscale" a été effectué par le cabinet de consulting Ernst & Young, associé à l’institut économique Molinari.

« Pression fiscale : les Français trop soumis »
Le nouveau show d’actu de RMC, se concentre sur les deux sujets d’actualité qui, depuis le matin, font le plus réagir les auditeurs, les internautes de rmc.fr, les followers Twitter et les amis Facebook des shows de l’antenne.

Les salariés « libérés » fiscalement aujourd’hui
Cette année, le jour de « libération fiscale », c’est-à-dire le premier jour de l’année à partir duquel les salariés d’un pays ont accumulé suffisamment d’argent pour pouvoir payer les prélèvements obligatoires dont ils sont débiteurs, tombe le 26 juillet, selon l’Institut (...)

Vous ne travaillez plus pour le fisc à compter de ce week-end !
Récemment, l’Institut économique Molinari publiait un comparatif européen dans lequel la France faisait bien mauvaise figure, quasiment placée dernière dans le calendrier du jour de libération fiscale juste avant la Belgique. Stigmatisant ou véritable indicateur de la pression fiscale qui s’exerce dans (...)

Votre salaire est enfin à vous !
Les 21,5 millions de salariés français vont pouvoir souffler. Depuis ce vendredi, ce qu’ils gagnent va intégralement dans leur poche. Explication : selon une étude du cabinet Ernst & Young et de l’institut Molinari, le salarié moyen français devait travailler "jusqu’au 26 juillet pour financer les (...)

Fiscalité : la France dans le top de la pression fiscale en Europe
Selon une étude de l’Institut Economique Molinari, la France est dans le top du classement des pays à forte pression fiscale et sociale, avec un taux de 45,06% dans l’Union européenne, dont 56,61% rien qu’à Paris.

Ya no trabajo para el IRS a partir de este fin de semana !
recientemente, el Instituto Económico Molinari publicó una comparación a nivel europeo en la que Francia era muy mala figura, casi colocado en el último día calendario del lanzamiento justo antes de impuestos en Bélgica. Indicador estigmatizante o verdadero de la presión fiscal ejercida en cada país (...)

Les salariés « libérés » fiscalement aujourd’hui
Cette année, le jour de « libération fiscale », c’est-à-dire le premier jour de l’année à partir duquel les salariés d’un pays ont accumulé suffisamment d’argent pour pouvoir payer les prélèvements obligatoires dont ils sont débiteurs, tombe le 26 juillet, selon l’Institut (...)

French celebrate liberation from tax man
The carefully calculated study published by Brussels-based liberal think tank, the Molinari Economic Institute, this week revealed that Friday is the “day of fiscal liberation” meaning effectively any money they earn from now is (...)

Les salariés français enfin libérés fiscalement
Ce vendredi est une date à marquer d’une pierre blanche pour les 21,5 millions de salariés français. « En 2013, le salarié moyen français travaillera jusqu’au 26 juillet pour financer les dépenses publiques », révèle une étude menée par le cabinet Ernst & Young et l’Institut économique Molinari. A (...)

Qu’est-ce que le jour de libération fiscale ?
Aujourd’hui, c’est le jour de libération fiscale en France. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Le jour de libération fiscale est le jour où les habitants d’un pays ont, en moyenne, accumulé assez d’argent dans l’année pour pouvoir payer tous leurs prélèvements obligatoires mis bout à bout. Les jours (...)

Aujourd’hui, c’est votre jour de libération fiscale !
Les Français ont travaillé 7 mois, jusqu’à aujourd’hui, pour financer les cotisations sociales et les dépenses publiques. Comme en 2012, le jour de libération sociale et fiscale a lieu cette année tardivement : le 26 juillet. La France reste le pays européen, derrière la Belgique, qui taxe le plus ses (...)

Aujourd’hui, c’est votre jour de libération fiscale !
" Enfin libres" !, peuvent s’écrier aujourd’hui les contribuables français. L’Institut économique Molinari (IEM) vient de publier son étude annuelle visant à comparer le fardeau social et fiscal qui pèse sur l’employé moyen au sein de l’Union européenne (...)

Vous travaillez pour l’État pendant 4 mois et 25 jours
À partir de quel jour de l’année pouvez-vous vraiment profiter du fruit de votre labeur ? Vous pensez que c’est tous les jours, et bien vous vous trompez. Selon une étude publiée mercredi, votre « jour de libération fiscale » n’arrive que le 25 mai de l’année. En d’autres termes, cela veut dire que (...)

Initiative individuelle, prise de risque et responsabilité (2)
Lors d’un mémorable débat, organisé par l’Institut Molinari le 22 novembre 2005, qui l’opposait à Me Jean-Philippe Feldman, Nathalie Kosciusko-Morizet, responsable de la rédaction de cette charte, déclarait que le champ d’application du principe de précaution était celui du risque incertain à la (...)

En France, on travaille 7 mois par an pour l’Etat
La France, championne de la pression fiscale ? Impôts sur le revenu, charges, TVA… sur une année complète, le salarié français moyen travaille presque sept mois par an pour financer les dépenses de l’Etat. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Institut (...)

La Belgique, championne de la taxation sur le travail
Dans l’Union Européenne, c’est le citoyen belge qui travaille le plus pour couvrir les dépenses de l’Etat. C’est « Ernst & Young », un des principaux cabinets d’audit financier mondial, l’un des « Big Four » qui nous l’apprend : en moyenne, en 2013, un travailleur belge n’est libéré fiscalement et (...)

Triste record : la Belgique est le pays le plus taxé en Europe pour les salariés !
En Belgique, les salariés doivent attendre jusqu’au 8 août pour pouvoir disposer de l’argent qu’ils ont gagné ! Durant 7 mois et 8 jours, tout le fruit de leur travail passe en impôts, charges patronales et sociales, en TVA et autres taxes diverses. Ces chiffres effarants proviennent d’une étude (...)

Franck Allisio regrette que la France persécute ceux qui bossent
Selon l’étude du cabinet Ernst&Young et de l’Institut Molinari, le salarié français, qui est pourtant à l’origine, un des mieux payés en Europe, est aussi celui qui est le plus pénalisé par la fiscalité. Confisquer plus de la moitié du fruit de son travail à ses citoyens fait de la France l’un des (...)

Les points noirs de la fiscalité sur les salariés
Selon les données de l’étude Ernst & Young/Institut économique Molinari, l’employeur moyen en Union européenne devra, en 2013, débourser 186 euros pour que son salarié puisse toucher 100 euros de pouvoir d’achat réel.

Jour de libération fiscale
Le 26 juillet sera le jour de l’année à partir duquel les salariés auront gagné suffisamment d’argent pour payer les impôts dont ils sont redevables en 2013.

Les salariés français travaillent jusqu’au 26 juillet pour financer les dépenses publiques
Voilà qui ne va pas améliorer la réputation fiscale de l’Hexagone… et qui risque d’agacer plus d’un Français : le salarié moyen travaille jusqu’au 26 juillet pour financer les dépenses publiques. Ce « jour de libération fiscale et sociale », calculé par Ernst & Young et l’Institut économique Molinari (...)

Un Français travaille plus de la moitié de l’année pour payer ses impôts
Une nouvelle étude réalisée par l’Institut Economique Molinari montre que la France reste l’une des championnes en Europe de la pression fiscale et sociale. Concrètement, cela signifie que dans ces six pays, les prélèvements dépassent le pouvoir d’achat (...)

Un Français travaille plus de la moitié de l’année pour payer ses impôts
Une nouvelle étude réalisée par l’Institut Economique Molinari montre que la France reste l’une des championnes en Europe de la pression fiscale et sociale. Concrètement, cela signifie que dans ces six pays, les prélèvements dépassent le pouvoir d’achat (...)

Les Français travaillent sept mois pour financer les dépenses publiques
Un salarié français doit attendre le vendredi 26 juillet, jour de "libération fiscale", pour profiter du fruit de son travail. Avant cette date, l’argent perçu sert à financer les dépenses publiques. L’étude réalisée par le cabinet Ernst & Young et l’Institut économique Molinari permet ainsi de (...)

Fiscalité : un Français travaille plus de la moitié de l’année pour payer ses impôts
Une nouvelle étude réalisée par l’Institut Economique Molinari montre que la France reste l’une des championnes en Europe de la pression fiscale et sociale… Concrètement, cela signifie que dans ces six pays, les prélèvements dépassent le pouvoir d’achat (...)

Impôts : après le 26 juillet, les Français travaillent enfin pour eux
Les salariés français travaillent environ 7 mois pour financer les dépenses publiques, constate l’institut Molinari. Désormais, les revenus du restant de l’année constitue du pouvoir d’achat réel.

Impôts : les Français travaillent sept mois par an pour financer les dépenses publiques
Une étude de l’Institut économique Molinari et de l’agence Ernst & Young révèle que les salariés français sont les plus taxés d’Europe, juste derrière les Belges. Ils sont également ceux qui travaillent le plus longtemps durant l’année pour les impôts : sept (...)

Charges : un salarié français travaille 7 mois par an pour l’Etat
Dans un étude réalisée pour l’Institut économique Molinari, le cabinet d’audit Ernst & Young prend le problème dans une autre perspective, censée être plus explicite : à travers l’ensemble des charges, le salaire d’un français servirait à payer les dépenses de l’Etat de janvier à juillet de chaque (...)

En France, la pression fiscale est l’une des plus fortes d’Europe
Une étude réalisée par l’institut économique Molinari révèle que les salariés français font partie des plus taxés du continent, juste derrière la Belgique. Si avec un taux de prélèvements obligatoires de 60,3 %, la Belgique occupe la première place des pays européens les plus touchés par la fiscalité, la (...)

Salariés français : le jour de libération fiscale est arrivé !
Basé à Paris et Bruxelles, l’institut de recherche en économie Molinari publie la quatrième édition de son étude sur le « fardeau social et fiscal de l’employé moyen au sein de l’Union européenne ». Avec un taux de prélèvement de 56% sur les salariés moyens, la France arrive en deuxième position derrière la (...)

Franck Allisio regrette que la France persécute ceux qui bossent
Selon l’étude du cabinet Ernst&Young et de l’Institut Molinari, le salarié français, qui est pourtant à l’origine, un des mieux payés en Europe, est aussi celui qui est le plus pénalisé par la fiscalité. Confisquer plus de la moitié du fruit de son travail à ses citoyens fait de la France l’un des (...)

Un salarié travaillerait 7 mois par an rien que pour payer les dépenses publiques
En France, pour toucher 100 euros net, il faudrait en fait gagner 237 euros, charges comprises. C’est ce que rapporte une étude d’Ernst & Young et du très libéral Institut économique Molinari citée par Le Figaro.

Les Français « libérés » des impôts le 26 juillet 2013
Le jour de libération fiscale des salariés Français intervient le 26 juillet 2013 selon l’Institut économique Molinari. Dans une étude sur le « fardeau fiscal et social qui pèse sur le salarié moyen des 27 pays membres de l’Union européenne (UE) », l’institut, qui s’appuie sur des données du cabinet de (...)

Depuis le 1er janvier, vous avez travaillé pour payer vos impôts
Le 26 juillet 2013, "jour de libération fiscale et sociale", le salarié français moyen aura travaillé 7 mois uniquement pour payer les dépenses de l’Etat. Avec un taux d’imposition réel de 56,61%, la France est deuxième au palmarès européen de la pression (...)

Fiscalité : un Français trime plus de la moitié de l’année pour payer ses impôts !
Une nouvelle étude réalisée par l’Institut Economique Molinari montre que la France reste l’une des championnes en Europe de la pression fiscale et sociale… Son taux a certes augmenté dans l’Union (passant de 44,11% à 45,06% entre 2012 et 2013), mais Paris (56,61%) se distingue nettement aux côtés de (...)

Les salariés français travaillent jusqu’au 26 juillet pour financer les dépenses publiques
Voilà qui ne va pas améliorer la réputation fiscale de l’Hexagone… et qui risque d’agacer plus d’un Français : le salarié moyen travaille jusqu’au 26 juillet pour financer les dépenses publiques. Ce « jour de libération fiscale et sociale », calculé par Ernst & Young et l’Institut économique Molinari (...)

En France, plus de la moitié des revenus du travail partent en impôts, taxes et charges sociales
Très lourd fardeau fiscal… En prenant en compte tous les impôts, taxes et autres prélèvements sociaux, le taux de prélèvements obligatoires sur les revenus du travail atteint 56,61% en France, selon une étude de l’Institut Molinari. Soit le deuxième ratio le plus élevé de l’Union (...)

En France, plus de la moitié des revenus du travail partent en impôts, taxes et charges sociales
Très lourd fardeau fiscal… En prenant en compte tous les impôts, taxes et autres prélèvements sociaux, le taux de prélèvements obligatoires sur les revenus du travail atteint 56,61% en France, selon une étude de l’Institut Molinari. Soit le deuxième ratio le plus élevé de l’Union (...)

En France, plus de la moitié des revenus du travail partent en impôts, taxes et charges sociales
Très lourd fardeau fiscal… En prenant en compte tous les impôts, taxes et autres prélèvements sociaux, le taux de prélèvements obligatoires sur les revenus du travail atteint 56,61% en France, selon une étude de l’Institut Molinari. Soit le deuxième ratio le plus élevé de l’Union (...)

Impôts : le 26 juillet, jour de libération fiscale
La France est décidément un enfer fiscal pour les salariés. Selon l’institut Molinari qui a compulsé les données chiffrées fournies par Ernst & Young, son taux d’imposition réel est de 56,61 %. Le salarié français moyen travaillera presque sept mois pour financer les dépenses de (...)

Greece : Getting Even More Expensive
For more charts in the same vein, see this article by Martin Masse, a researcher at the Institut économique Molinari in Paris, who has just written …

Sú ekonomické úsporné opatrenia zodpovedné za krízu v Európe ?
Vzhľadom k tomuto teoretické východiská, ako by sme mali pozerať na situáciu v Európe ? Je šetrenie zodpovedné za krízu, ako tomu veria Keynesiánci ? Alebo je to súčasť nevyhnutného ozdravovania, ako si to myslia Rakúšania ? Ako uvidíme, tieto alternatívy nezachycujú presne to, čo sa deje v Európe kvôli (...)

Ist die “Austeritäts”- Politik schuld an der Krise in Europa ?
Die Mehrzahl der europäischen Volkswirtschaften befindet sich seit Anfang 2012 in der Rezession, zumindest nahe an der Rezession. Zwischenzeitlich wird heftig über die negativen Auswirkungen der Austeritäts-Politik diskutiert. Verschiedene Regierungschefs, Finanzminister und Vertreter der (...)

Finances publiques et hausses du prix du tabac : l’exemple canadien plus actuel que jamaisNouvel article
Il y a plus d’une leçon à tirer de l’expérience canadienne. Car si le Canada a su mettre de l’ordre dans ses finances publiques, c’est en réformant profondément son État et en redonnant de l’espace au marché privé et légal. La France qui va enregistrer cette année son 39ème déficit consécutif ferait bien de (...)

Is Economic Austerity Responsible for the Crisis in Europe ?
Most European economies have been in recession, or close to it, since the beginning of 2012. Unemployment rates are reaching record highs. Meanwhile, a debate has been raging about the deleterious effects of “austerity” measures. Various heads of government, finance ministers, and European Union (...)

¿Es la “austeridad” responsable de la crisis en Europa ?
La mayoría de las economías europeas han estado en recesión, o cerca de ella, desde principios de 2012. Las tasas de desempleo están llegando a máximos históricos. Entretanto se ha estado produciendo un debate sobre los efectos deletéreos de las medidas de “austeridad”. Varios jefes de gobierno, (...)

Is “Austerity” Responsible for the Crisis in Europe ?
Most European economies have been in recession, or close to it, since the beginning of 2012. Unemployment rates are reaching record highs. Meanwhile, a debate has been raging about the deleterious effects of “austerity” measures. Various heads of government, finance ministers, and European Union (...)

L’austérité est-elle responsable de la crise ?
Dans toutes les discussions sur les conséquences des soi-disant politiques d’« austérité », la seule preuve mise en avant pour démontrer que des mesures d’austérité ont bel et bien été adoptées consiste en des statistiques indiquant que les déficits budgétaires ont diminué depuis trois (...)

Les Britanniques « libérés » en mai, les Français en juillet
Pour l’Institut Molinari, qui livre chaque année un calendrier européen de la pression fiscale et sociale frappant le salarié européen lambda, seul l’employé belge - « libéré » début août - est plus mal loti que le français.

Le débat faussé sur les effets de l’austérité
L’ambiguïté entretenue sur l’austérité en Europe ne permet pas aux gouvernements d’opter pour les solutions adéquates face à la récession.

Austerity behind the slash-and-burn policies in Europe. Really ?
The Institut economique Molinari, based in Paris, took the trouble to check the official government statistics available on the website of Eurostat, the European equivalent of Statistics Canada. And guess what they found ?

Le gouvernement fait-il semblant d’ignorer les effets très indésirables de sa politique de lutte contre le tabac ?
Contrairement à ce que le gouvernement, et plus généralement les autorités sanitaires internationales, veulent bien nous faire croire, les initiatives anti-tabac sont loin de venir à bout de ce fléau. Pire : elles encouragent le marché noir et la consommation de produits de mauvaise (...)

Les grands maux de l’économie française
Dettes, emploi, fiscalité, croissance… l’économie française connaît la crise. Quelles conséquences sur le pouvoir d’achat, l’embauche, l’actionnariat ou la création d’entreprise ? État des lieux au micro de Didier Meillerand avec Cécile Philippe (directrice générale de l’Institut économique Molinari), (...)

L’« austérité » est-elle vraiment responsable de la crise en Europe ?
Les "mesures" d’austérité prises partout en Europe ne sauraient se contester. La preuve, la moyenne des déficits en pourcentage du PIB des pays de l’UE est bien inférieure à ce qu’elle était en 2009. Pourtant, pour Martin Masse, chercheur en économie à l’Institut économique Molinari, la hausse de la (...)

Portugueses trabalham até 4 de junho para pagar impostos
Os portugueses vão precisar de trabalhar este ano mais de cinco meses, até ao dia 04 de junho, para pagar impostos e só daí em diante o salário se torna verdadeiro rendimento líquido, segundo um estudo.

O trabalho dos portugueses durante meio ano é para pagar impostos
Este ano, o trabalho dos portugueses durante o primeiro semestre é para pagar impostos. Só a partir de 4 de Junho é que o salário se torna rendimento líquido, revela o relatório « The tax burden of typical workers in the EU 27 » (« O fardo fiscal dos trabalhadores médios na Europa a 27 (...)

L’« austérité » est-elle responsable de la crise en Europe ?
Alors que le débat sur l’austérité fait rage en Europe et tout particulièrement en France officiellement en récession, nombre de décideurs et de commentateurs appellent à ralentir les mesures d’austérité et cherchent à obtenir des délais pour revenir aux critères de Maastricht. Le problème dans ce débat est (...)

Du danger de ne pas faire confiance aux marques
La tendance des pouvoirs publics à vouloir restreindre le champ d’action des marques est préoccupante. Plusieurs nouvelles réglementations ont vu le jour au cours des dernières années pour des raisons sanitaires. Elles visent à imposer des images chocs, voire des messages ou des emballages génériques (...)

What austerity ?
Government spending in the eurozone has never stopped rising since the beginning of the financial crisis.

Pourquoi surtaxer les sodas, Nutella et autres produits gras est contre-productif
Le syndrome de la taxation des produits "malsains" semble pénétrer de plus en plus profondément la pensée politique française. Mais au-delà de la déresponsabilisation des consommateurs que cela implique, les conséquences économiques sont (...)

Échec de la "fat tax" et de la fiscalité nutritionnelle : l’exemple danois
Après la taxe sur les sodas, il a été brièvement question de la taxe Nutella en France. La taxation nutritionnelle a néanmoins réussi son entrée dans l’Hexagone et risque bel et bien de s’y implanter. Or, l’expérience danoise montre que c’est une politique dangereuse pour les producteurs, les (...)

La France reste le pays qui taxe le plus les entreprises en Europe
L’étude diffusée hier met aussi en lumière la diversité des situations fiscales en Europe. Le Danemark est le pays qui taxe le plus la consommation, la France celui qui taxe le plus le capital (44,4 % contre 5,5 % en Lituanie) et le plus les entreprises avec un taux maximal de 36,1 %, la Belgique, (...)

La France reste le pays qui taxe le plus les entreprises en Europe
L’étude diffusée hier met aussi en lumière la diversité des situations fiscales en Europe. Le Danemark est le pays qui taxe le plus la consommation, la France celui qui taxe le plus le capital (44,4 % contre 5,5 % en Lituanie) et le plus les entreprises avec un taux maximal de 36,1 %, la Belgique, (...)

Sauve qui peut !
…il n’en demeure pas moins abscons pour un individu qui désire évaluer ce que l’État prélève concrètement chaque année sur son revenu. Pour ce faire, l’Institut économique Molinari propose annuellement une étude établissant le jour de l’année où les contribuables d’un pays auront achevé de payer la totalité (...)

Ce ministre qui prenait les libertés qu’il nous refusait
Alors que l’affaire Cahuzac continue de faire couler de l’encre et que sous le coup de l’émotion, une batterie de mesures en faveur de la transparence a déjà été proposée, il n’est pas simple d’analyser les choses sereinement. Pourtant le sujet en vaut la peine. Mais, comme souvent, on risque de traiter (...)

TV (Arte) : Cécile Philippe sur la menace de Pyong yang et l’affaire Cahuzac
Participation de Cécile Philippe, directrice générale de l’Institut économique Molinari, à un débat en compagnie de Serge Guérin, rédacteur en chef adjoint de Philosophie Magazine, et Michel Eltchaninoff, sociologue, dans le cadre du magazine 28 minutes, animé par Elisabeth Quin et diffusé sur les ondes (...)

600 patrons feront bouger les lignes
Le forum européen « Réussir L’Avenir » est une première. « Une journée, pour que le projet européen reprenne initiative », résume Philippe Leguen. Un conseil scientifique balise la journée sous l’égide de l’Association Jean Monnet, la Fondation Schuman, l’Institut économique (...)

L’agriculture veut contribuer au redressement productif
Le congrès FNSEA a montré hier que face aux menaces de déclin économique, l’agriculture est davantage une solution qu’un problème.

Bisphénol A : l’imprudence du « principe de précaution »
Au nom du « principe de précaution », l’utilisation du bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires destinés aux enfants et aux femmes enceintes n’est plus autorisée en France depuis le début de l’année. Une interdiction de tous les contenants alimentaires est également prévue pour 2015. Pourtant, (...)

L’inflation est déjà là
Dans mon dernier billet, nous avons décrit les conséquences néfastes d’une politique inflationniste. Il est donc tout à fait raisonnable de craindre l’inflation et d’éprouver de la gratitude envers les banques centrales qui chercheraient à stabiliser la création monétaire et à contrôler le niveau des (...)

TV (Arte) : Cécile Philippe sur les élections italiennes et la visite de François Hollande en Russie
Participation de Cécile Philippe, directrice générale de l’Institut économique Molinari, à un débat en compagnie de Thomas Klau, analyste politique au Conseil Européen des Relations Étrangères, et de Joëlle Meskens, correspondante du Soir à Paris, dans le cadre du magazine 28 minutes, animé par Elisabeth (...)

L’inflation, notre fausse amie
Le problème de la dette publique et du manque de compétitivité de certains membres de l’Union européenne (UE) poussent certains (en particulier des économistes « respectables ») à réclamer un peu d’inflation. L’inflation serait la solution magique pour relancer (...)

Haro sur les Marques : destructeur et contreproductif
Au nom de la santé publique, les pouvoirs publics multiplient les réglementations qui limitent les entreprises dans l’utilisation de leurs marques. Loin d’être efficaces sur le plan de la santé, elles détruisent de la valeur pour le (...)

TV (Arte) : Cécile Philippe sur l’inversion de la courbe du chômage en France
Participation de Cécile Philippe, directrice générale de l’Institut économique Molinari, à un débat en compagnie du secrétaire national au Travail et à l’Emploi pour le Parti socialiste, Jean-Marc Germain, et de l’analyste et politologue allemand Thomas Klau, dans le cadre du magazine 28 minutes, animé (...)


Institut économique Molinari : proposer des solutions alternatives et  innovantes favorables à la prospérité de l’ensemble des individus composant la  société

Institut économique Molinari
Paris - Bruxelles - Montréal